Présentation du CIFOR

Le Centre Inter-Instituts de Formation Religieuse (CIFOR) est une institution de la Conférence Haïtienne des Religieux (CHR). Le CIFOR a été créé en 1998 par décision unanime des Supérieurs majeurs de la CHR dans le but de décongestionner le Grand Séminaire interdiocésain d’Haïti et d’offrir aux jeunes religieux et religieuses une formation plus adaptée aux besoins de la Vie consacrée, selon les vœux du Concile Vatican II. La fondation du CIFOR avec ses Statuts a été approuvée par le Siège Apostolique. Le cycle ordinaire du CIFOR est de quatre années de théologie conduisant à la licence en théologie pour ceux qui sont idoines ou à un certificat de fin d’études pour les autres. Une autre section d’un ou de deux ans, dénommée Année Doctrinale, offre à d’autres religieux et religieuses, surtout ceux en préparation aux vœux perpétuels, des cours adaptés à leurs conditions. Le CIFOR compte d’ordinaire plus d’une centaine d’étudiants ; cette année ils sont cent-dix-neuf dont cent-neuf en théologie et dix en Année Doctrinale.Les professeurs sont au nombre de vingt-sept.Chaque année le CIFOR offre des cours d’été de cinq semaines incluant des exposés sur des sciences religieuses et sur des sciences humaines ;y participent des religieux et religieuses qui n’ont pas la possibilité de suivre des cours au CIFOR pendant l’année académique et aussi des laïcs intéressés au service de l’Église ; ils sont d’ordinaire une quarantaine. Depuis octobre 2012 le CIFOR entreprend avec l’Université Notre-Dame d’Haïti (UNDH) des démarches pour permettre à l’Université de se doter des Facultés de Lettres, de philosophie et de théologie et aux étudiants du CIFOR d’obtenir les diplômes universitaires en théologie.

L’immeuble du CIFOR a été complètement démoli par le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Aujourd’hui le CIFOR dispense ses cours dans des hangars qu’il essaie sans cesse d’améliorer pour mettre les étudiants à l’abri de la chaleur, de la pluie et du bruit. Il va sans dire que l’espace n’offre pas les meilleures conditions pour abriter les salles de cours et la bibliothèque, mais nous nous y faisons dans l’attente d’un avenir meilleur et pas trop lointain. Malgré l’étroitesse des lieux, depuis octobre 2012 le CIFOR est heureux d’accueillir dans ses hangars, l’après-midi, les étudiants de la Faculté de Lettres et de Sciences Humaines (FLESH) de l’université Notre-Dame et de mettre sa petite bibliothèque à leur service. Ainsi l’UNDH confierait au CIFOR la gestion des chaires de maîtrise et de doctorat en théologie et elle attribuerait également aux étudiants de la quatrième année de théologie le diplôme de licence en théologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *